Bond No.9 – Eau de parfum

En l’honneur de la magnifique ville de New York, les parfums Bond No.9 (c’est en fait l’adresse de leur quartier général dans NoHo, 9 Bond Street) sont des eaux de parfum pour hommes et femmes (ou les deux) qui font renaître le travail artisan d’un vrai « nez » pour des créations uniques sortant de l’ordinaire.

Chaque parfum représente un secteur de la ville en lui rendant hommage, et c’est sérieux! Le parfum Little Italy sent pour vrai de vrai la gelato aux fruits, Bryant Park (celui que j’ai porté pendant 1 an) sent la New York Fashion Week avec ses touches de poivre rose et de patchouli, le parfum Andy Warhol sent la fête et le porto…

Ils ne sont pas donnés (98$ le 30ml, 185$ le 50ml et plus de 250$ pour le 100ml) et il est très difficile d’en choisir un sur place car il faut le porter une journée avant de vraiment l’adorer. En effet, l’eau de parfum peut être très forte sur le coup, mais mélangée à notre chaleur, elle sent de mieux en mieux tout au long de la journée (comme un bon vin quoi!)

Je trouve que c’est un luxe agréable à s’offrir. On est loin de la bouteille brandée de notre designer préféré que tout le monde portera dans le métro et qui, surtout, ne tiendra pas toute la journée. D’ailleurs, je vous conseille d’aller voir Jacqueline au La Baie centre-ville. Elle vous conseillera quelque chose selon vos goûts et elle ne se découragera pas devant votre impossiblité à choisir.

Voici celui que j’ai fini par adopter, Nuits de Noho, dans le format sac à main trop chouette.

 

On le décrit comme une senteur dégageant « a new kind of nightlife feminity ; irreverent, unapologetic favors a shot of icy vodka. A contemporary  fruity-floral gourmand skin-scent that’s the ultimate in sexy ant–garde urbanity. » Wow! Je ne savais même pas quand je l’ai acheté, mais ça me convient!