Censurees

La censure m’a toujours fascinée et continue de le faire. Je trouve qu’on a souvent la censure facile, mais pas toujours pour les bonnes raisons. On veut pas avoir à défendre ses idées alors on abdique à la moindre indignation.

Il y a une semaine environ on annoncait que la plus récente campagne publicitaire de Miu Miu avec la jeune Hailee Steinfeld avait été censurée en Angleterre parce qu’elle faisait la promotion du suicide chez les jeunes. À mon avis, c’est pas parce qu’elle est assise sur une rail de chemin de fer qu’elle attend pour autant qu’un train passe. Mais bon, c’est juste mon opinion et mon gros bon sens.

Quelques mois plus tôt il y a eu la publicité du parfum Oh Lola! de Marc Jacob avec la jolie Dakota Fanning. Je comprends un peu plus les raisons qui ont poussé celle-ci à être retirée de la circulation. Encore plus quand on réalise qu’elle n’est pas majeur et que sa position est pour le moins suggestive.

Si on recule à l’été 2010, c’est Julianne Moore et la marque Bulgari qui ont donné chaud, aux Italiens cette fois. La photo qui devait être affichée sur un billboard de St Mark’s Square fut jugée inapropriée pour le lieu. On l’a remplacée par une photo de Miss Moore un peu plus vêtue, annoncant plutôt des bijoux de la marque.

Du côté des Américains, c’est une pub de Calvin Klein de 30 secondes qu’ils ont jugée un peu trop risqué (à prononcer avec un accent anglais). Ceux qui vivent dans toutes sortes d’excès et qui hébergent une des plus importantes industries de la pornographie, ont rougi en voyant le sein de Eva Mendes.

Un autre commercial qui a fait parler, celui du parfum Heat de Beyoncé. Les britaniques trouvaient l’annonce un peu chaude pour passer à la télévision durant la journée. Sans être retirée des ondes complètement, l’annonce à été réservée pour la télé de soir. Un bon compromis.

Pendant que je cotoyais tous les matins les affiches de la campagne Be Stupid de Diesel à la station Berri-UQAM, les britanniques, en interdisaient tous posters et billboards. Ils ont qualifié la campagne d’indécente et que, potentiellement vue par des enfants, elle serait propice à encourager un mauvais comportement chez les jeunes. Est-ce que que la jeunesse québécoise est moins influençable, ou le gouvernement britannique manque tout simplement de confiance?

Vous pensez quoi de tout ça vous? Est-ce que je suis la seule à trouver que, dans certains cas, cette censure est un peu excessive? Je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez, et qui sait, de voir un autre côté de la médaille.

Je vous laisse sur deux autres photos censurées dans le passé. On se demandera pas pourquoi, mais je les trouvais tout de même comiques dans ce contexte.