Comment survivre dans le métro de Montréal

/

Je vous écris aujourd’hui puisque j’ai quelques frustrations par rapport à mes récents allés- retours dans le métro. Je trouve que l’idée est géniale de prendre ce transport en commun, mais il y a vraiment certaines personnes qui ne s’y connaisse pas en manière d’éthique.

En heure de pointe, ça ne se lit pas un journal et ZZtop qui joue à tue-tête dans vos écouteurs dérange ma douce mélodie des 4 saisons de Vivaldi quand il est à peine 8 am. Votre sac d’école qui prend plus de place qu’une femme enceinte, vous pouvez le déposer par terre pour ne pas bousculer tout le monde autour. Dernièrement, quand nous sommes tous empilés les uns sur les autres et que la personne sur le bord de la porte a à peine de la place pour rentrer son ventre, et que le signal annonce que les portes se ferment et que tu te lances comme Bon Jovi dans une foule, c’est pas cool pour ceux qui sont déjà plus collés sur leurs voisins de métro qu’ils ne se collent à leur conjoint en cuillère dans le lit! Bref, aujourd’hui je vous donne 5 trucs pour vous divertir dans le métro de Montréal en heure de pointe afin d’y survivre.

Trouver une personne âgée ou en difficulté et l’aider.

Oui oui je sais, tout le monde est super pressé le matin pour rentrer au travail ou le soir pour rejoindre la petite famille ou le cours de yoga ou les cours de langues, mais ce simple geste aidera grandement la personne en besoin et par le fait même vous sentirez que vous avez fait votre bonne action de la journée. Je vous mets au défi !

 Trouver la personne ‘folle’ du métro et l’observer.

Ça, ça passe le temps!!

Essayer de deviner le nom des gens autour de vous.

Quand la personne à côté de vous à un accent français très fort, et que tu te dis qu’il doit s’appeler Laurentin et que finalement il parle à la personne à côté de lui qui l’appelle Steve…ça, c’est drôle. Vous pouvez aussi leur inventer des histoires.

Compter le nombre de personnes qui rentre dans un wagon de la STM en pleine heure de pointe.

Ça, c’est difficile parce que tu n’as pas beaucoup de temps entre les stations! Ya un truc pour le trouver, mais je vais vous laisser le trouver par vous-même demain matin!

Trouver LA femme qui a déjà une maille dans son bas collant à 8 am. 

C’est dommage pour elle, mais si vous la trouvez et qu’elle croise votre regard, vous aurez un petit sourire sympathique prêt pour elle. En soirée, c’est plus facile d’en trouver…et si vous ne faites pas partie de celles-ci, eh bien donnez vous une bonne tape dans le dos!


Il y a toujours l’option de brancher ses écouteurs dans son iPhone/iPod, se fermer les yeux, et relaxer, mais c’est assez difficile quand tu es secoué dans tous les sens et que des bruits étranges viennent faire compétition à Cœur de Pirate. Par contre, ça serait quand même dommage de manquer toute cette action autour de vous!

Sara Laverty-Lavoie

1 Comment

  1. Les photos ne montrent pas le métro de Montréal (il est reconnaissable par sa couleur bleue) mais les commentaires sur l’attitude des voyageurs sont justes. Quant aux trucs pour se divertir…bon c’est plutôt ordinaire. Salut amical.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Soyez une MO SISTA

Next Story

Awesome People Hanging Out Together

Latest from Blog

mixtape // SUTTON

Playlist pour ma vie de chalet Plants and Animals – Love That Boy // J’ai entendu