Dans mes oreilles // 127

//

Après avoir mis tout notre petit jus dans le mixtape du mois d’octobre, je me surprends à avoir encore plusieurs chansons à partager avec vous pour la chronique musicale de la semaine. En plus que, cette semaine, je n’ai pas envie d’écouter autre chose que Maladie d’amour de Jimmy Hunt. Ceci étant dit, je commence avec le partage de l’album au complet.

After putting everything we had in this month’s mixtape, I’m surprised I still have songs to share in the musical post of the week. Especially since, this week, all I want to listen to is Jimmy Hunt’s Maladie d’amour. That being said, I’m starting off by sharing the entire album.

bbaafd4db1cf97e691862a190228b21f

JIMMY HUNT – Maladie d’amour (album)

C’est sans contredit un super cadeau à vous faire pour accompagner vos journées d’octobre. Entre Christian Bobin (mon auteur pref des derniers jours) et le beat accrochant de Nos Corps,  il y a aussi Marie-Marthe (vieille conne) qui réfère à sa nonne de prof qu’il a eu au primaire. Ici, je me sens interpellée parce que j’ai aussi eu une soeur pas très gentille qui m’enseignait en deuxième année. Quand j’y repense, de 1. c’est pas full smatt de faire peur comme ça aux enfants et de 2. je dois faire partie de la dernière génération qui s’est fait enseigner par des membres de l’église catholique.

Bon, ne vous inquiétez pas je n’ai pas autant de chose à dire sur les autres artistes (je pense surtout à Mel qui fait la traduction des articles en anglais).

Withoout any doubt a great gift to give yourself to accompany your October days. Between Christian Bobin (my favourite author right now) and the catchy beat of Nos Corps, there’s also Marie-Marthe (vieille conne) which refers to a teacher, a nun, he had in elementary school. It appealed to me because I also had a not-so-nice sister teaching me in second grade. When I think of it, 1. it’s not very nice to scare children like that and 2. I must be part of the last generation that was taught by members of the Catholic Church.

Don’t worry, what I have to say about the other artist isn’t as long (I’m mostly thing of Mel who translates it all).

 

PUSHA T – King Push

Parce qu’on n’a pas mis assez de hip hop dans le mixtape, je me reprends ici avec une suggestion de Jéremie que j’endosse à 100%.

Because we didn’t put enough hip hop in the mixtape, I’m compensating here with Jérémie’s suggestion, which I support 100%.

FKA TWIGS – Papi Pacify

Je suis IN LOVE avec cette British. Son clip Water Me est de loin le clip que j’ai préféré dernièrement. Une artiste à suivre, ou à découvrir.

I’m IN LOVE with this Brit. The video for Water Me is by far my favourite video of the moment. An artiste to follow, or discover.

CLAP YOUR HANDS SAY YEAH – Over and Over

En plus d’avoir découvert Matias Aguayo dans le sous-sol de l’église Pop, j’ai été séduite une fois de plus par le talent de Local Natives, dansé comme une folle sur Pierre Perpall le roi du disco, apprécié le talent de Shuggie Ottis et ses musiciens, et d’avoir été éblouie par Secret Sun et Thus:OWLS sur le toit d’Ubisoft, je suis une fois de plus retombée en amour avec Clap Your Hands Say Yeah au Cabaret de Mile-End. Merde! Que du talent. Pas de flafla ni de feux d’artifices mais ils ont réussi à faire « peut-être » le meilleur show que j’ai vu de 2013. Un band à réécouter.

In addition to discovering the music of Matias Aguayo in the basement of the Pop church, being seduced once again by the talents of Local Natives, dancing like crazy to Pierre Perpall the disco king, enjoying the talents of Shuggie Ottis and his musicians and being blown away by Secret Sun and Thus:OWLS on the Ubisoft roof, I have, once again, fallen in love with Clap Your Hands Say Yeah at Cabaret Mile-End. Damn! So talented. Nothing superfluous but they « perhaps » gave the best show I saw in 2013. A band to rediscover again and again.

LOUD LARY AJUST – ONO

Ça m’a pris un petit bout à comprendre Loud Lary (m’excuse), mais c’est avec cette chanson et ce vidéo que je suis tombée (finalement) sous le charme. Bon j’avoue que j’étais déjà un peu sous le charme de Loud.

It took me a while to understand Loud Lary (sorry), but it’s with this song and video that I was (finally) charmed. Ok, I admit, I was already charmed by Loud.

Mélodie Wronski

Lorsqu’elle n’est pas dans un concert, Mélodie Wronski joue les DJ quelque part, signe des articles pour des magazines féminins comme Clin D’Oeil, met son talent de styliste au service de personnalités publiques et est l’éditrice mode et musique du site mode34b.com. La musique la passionne et l’inspire depuis son plus jeune âge, et elle adore accompagner les artistes dans leur cheminement artistique, en les aidant à peaufiner leur image. En tant que blogueuse et styliste, elle est amenée à côtoyer et à découvrir chaque jour de nouveaux talents, qu’elle s’empresse d’écouter en boucle et partage sur le champ avec tous ceux qui croisent son chemin.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

TOP 4 du mois d'octobre

Next Story

OligoB.ca, pour acheter tes produits naturels en ligne

Latest from Blog

mixtape // SUTTON

Playlist pour ma vie de chalet Plants and Animals – Love That Boy // J’ai entendu