Dans mes oreilles // 149

Autosave-File vom d-lab2/3 der AgfaPhoto GmbH

Demain le blogue aura 4 ans. Lors de sa mise en ligne, nous étions à Coachella. On peut donc dire que notre baptême sur les internets c’est passé dans la musique (et de façon très très folle). Même si je manque le festival cette année, c’est avec envie que je regarderai les photos des autres amis profiter des rayons chauds du soleil de la Californie.

Tomorrow, the blog will be 4 years old. When it was released on the web, we were at Coachella, so we can say that it all started with a musical undertone (and in a crazy, crazy way). Even if I skipped the festival this year, I will be looking at my friend’s pictures, watching them under the warm California sun.

FUTURE ISLANDS – Seasons

C’est un ami qui m’a montré ce vidéo en fin de soirée la semaine dernière, et depuis je le partage avec la planète entière. Il me fait capoter le chanteur de Future Islands. Premièrement, je ne savais pas qu’il ressemblait à une version troublée de Morrissey. Également, c’est quoi cette danse et se crie —- je suis mêlée entre le prendre dans mes bras, crier au génie, ou tout simplement les deux.

A friend showed me this video one evening last week and since then, I’ve been sharing it with the world. I am intrigued by the band’s singer. First of all, I didn’t know he looked like a disturbed version of Morrissey. And second, what’s up with this dance and that cry —- I’m mixed between giving him the hug, calling him a genius, or both.

 

V/V – Cufflinks

V/V aka Vinyl Villain. Je connais pas grand chose sur ce duo, mais cette chanson a piqué ma curiosité.

V/V aka Vinyl Villain. I don’t know much about the duo, but this song peaked my interest.

MAC DEMARCO – Dreamin

Boules à l’air, body surfing sans merci, foule en délire (pour un dimanche), voilà une partie de ce qu’on a eu droit dimanche dernier à la SAT pour Mac DeMarco. C’était la première fois pour moi que je le voyais en show. Je le connaissais par contre de part sa réputation sur scène (c’est vrai l’histoire de la bouteille de bière dans le cul?). Bien qu’on m’ai dit qu’il soit resté plus sage qu’à l’habitude, je n’ai pas été déçu de sa performance.

Tits out, body surfing without shame, delirious crowd (for a Sunday night), this is a part of what was in store for us last Sunday at the SAT, at Mac DeMarco’s show. It was the first time seeing him live. I had heard of his famous on stage presence and I was not disappointed, although I’ve been told he behaved more than he usually does.

Sur ce bon week-end!

Have a good week-end!