Detroit

/

Depuis plusieurs années, on le sait, l’économie laisse à désirer. Pour certains, ça veut dire se priver de quelques paires de chaussures, pour d’autres, la perte de leur emploi. La ville de Detroit semble se trouver dans une toute autre catégorie. Cette ville américaine, où l’industrie de l’automobile faisait vivre un grand nombre d’habitants, ne s’est jamais remise de la fermeture des usines General Motor et Chrysler.

Une grande partie de cette ville est devenue pratiquement déserte et les maisons tombent en ruine; on croirait une ville fantôme. Je me rappelle avoir navigué sur les sites de ventes immobilières et d’avoir vu d’énormes maisons à vendre pour des 5000$ même 200$!

Je trouve tout de même que dans cette tristesse se cache une beauté inattendue. Ce n’est pas pour rien que la ville est le sujet de plusieurs photographes. Trois d’entre eux ont retenu mon attention.

YVES MARCHAND et ROMAIN MEFFRE

L’intégral de leur travail, The Ruins of Detroit, se trouve ici.

TIM HETHERINGTON

La raison pourquoi je vous en parle maintenant, c’est qu’ils ont commencé à détruire ces maisons, datant du début du siècle, qui devenaient plus dangereuses qu’autre chose. Environ 72,000 habitations sont abandonnées et là-dessus, près de 10,000 seront détruites. Imaginez à quoi ressemblerait Montréal si elle subissait le même traitement!

Avant sa mort en avril dernier, le photographe Tim Hetherington a photographié ces maisons avant leur démolition. Le magazine GQ a aussi publié un excellent article sur le sujet…. ici.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Looks we love

Next Story

Yasmin Bawa - Graduate Collection

Latest from Blog

mixtape // BBQ

Il y a quelques semaines, j’ai ressorti mon équipement de DJ du placard pour faire un