Rêve des Grands Ballets Canadien

 

photo 10

C’est avec grand bonheur que Mélissa et moi sommes allées voir le spectacle de danse Rêve des Grand Ballets Canadiens de Montréal. Vêtues pour l’occasion (on s’était mises chic pis toute) nous étions emballées de notre sortie et avons été bien servies.

Un spectacle de ballet contemporain simplement magnifique et grandiose. On pense souvent, à tort, que la danse contemporaine est inaccessible, mais ce spectacle pourrait bien vous réconcilier avec le genre. Les filles n’hésitez pas à amener votre copain, il y avait des moments très « mâles »  durant le spectacle.

Le chorégraphe allemand Stephan Toss a ravi mon cœur de spectatrice avec ses mouvements forts et spectaculaires. Voici des dessins du chorégraphe, publiés dans le programme (Coup de coeur pour ces tout petits dessins si mignons! -Mélissa).

8photo 9

 

Rêve, c’est un peu ces fois où l’on se réveille et on a l’impression d’avoir rêvé pendant 3 semaines tellement on a vécu mille histoires. C’est aussi ces fois où l’on rêve à des gens qu’on ne connaît pas ou encore lorsque notre subconscient rassemble des choses qui n’ont aucun lien entre elles et construit des histoires sans queue ni tête.

Sur scène, il y avait des bons et des mauvais rêves, des angoissants, des enivrants, des incongrus, des farfelus et quelques-uns très doux.

Un spectacle dans lequel j’ai vu des tableaux de Magritte (avant même de lire dans le programme qu’il s’agissait d’une des principales inspirations du chorégraphe, on a de la culture chez 34b vous savez). Les nombreuses projections mélangeant vidéo et illustrations cassent le rythme et nous aident à reprendre notre souffle avant chaque tableau.

En plus de ses chorégraphies grandioses, avec parfois une douzaine de danseurs sur scène, les costumes de M.Toss étaient fabuleux. Oui, vous avez bien lu, le chorégraphe a également conçu les costumes et décors du spectacle. Un travail de titan accompli avec brio.

Pour ma pars (Mélissa), c’est le travail des danseurs qui m’a coupé le souffle. En tant que danseuse de ballet très très amateure, je ne peux qu’être impressionnée par leur discipline et par la précision de tout leurs mouvement. J’aime être proche de la scène pour pouvoir voir du premier rang l’ampleur de ce travail effectué.

Pour ceux qui ont un budget un peu serré, un programme existe pour les 18-30 ans afin de rendre cet art plus accessible. Dépêchez-vous, le spectacle ce termine le 25 mai.

Voici un court aperçu de l’univers du Rêve de M. Toss

 

Et Emma, toute mignonne, qui était venue voir le spectacle avec sa maman nous a rappelé de beaux moments avec nos mères.

photo (7)