Kate: The Kate Moss Book

/

À chaque fois qu’on pense que Kate Moss est à son apogée de sa grande carrière de top-modèle, elle nous revient plus en forme. La femme a plus d’un succès et on peut penser à plusieurs moments forts de cette carrière: Calvin Klein, Rimmel London, H&M, Dior et TopShop. Il y a eu l’image de l’adolescente maigre, de la rock star, de la vamp et de la muse. Et surtout, il y a eu toutes ces histoires: Johnny Depp, le scandale de cocaïne, les paparazzis, les contrats perdus, son baiser avec Frank Sinatra et ce mariage qui a finit en festival MossStock de 4 jours… bref, Kate Moss a plus de vies qu’a eu un chat et ce n’est pas pour rien que la légende vivante Twiggy se permet de dire que Kate Moss est « the best model that ever lived ».

Depuis le 6 novembre, Kate: The Kate Moss book est disponible chez Rizzoli. C’est un livre qui rassemble sa carrière, où Kate elle-même a choisi ses photos et les propos. C’est le père de son enfant, Jefferson Hack, qui supervise le tout avec, Jess Hallett, une amie proche de Kate Moss. Assez proches pour faire les 400 coups autour du globe ensemble. Dans la dernière édition du Vanity Fair,  on a droit à cette citation savoureuse sur une virée en Afrique du Sud: “I remember phoning downstairs,” says Hallett, “and saying, ‘Can we have an alarm call for 7 a.m., please?’ They said, ‘That’s in five minutes, madam.’”

Je ne sais pas si j’ai été assez gentil pour avoir ce livre à Noël, mais se rincer l’oeil avec ce joli survol pourra peut-être convaincre le Père Noël. En échange, je promets le verre de lait et des biscuits maisons.

 

Comme vidéo, le choix facile, mais obligatoire pour célébrer la carrière de Kate Moss: I Just Don’t Know What To Do Mith Myself, des White Stripes, filmé par nul autre que Sofia Coppola.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Wish List réconfortante

Next Story

La délicatesse des fleurs séchées

Latest from Blog

mixtape // SUTTON

Playlist pour ma vie de chalet Plants and Animals – Love That Boy // J’ai entendu