Lea

//

Virée shopping fructueuse


Becky Bloomwood, de la série Shopaholic, est mon deuxième nom.  Ce n’est pas que je dépense plus que ce que je gagne, mais il m’arrive parfois de perdre la boule chaque saison, avec les nouvelles collections qui envahissent les boutiques. Impatiente comme je suis, je n’hésite pas à me procurer un article à plein prix, histoire de me gâter… un peu trop souvent. Et après ça je me demande où passe ma paie. Bref, petite intro pour vous dire que je me suis laissée aller durant le long week-end (allô le retour d’impôts).

Samedi. 7h du mat. Texto de ma best. «Tu veux aller magasiner? » Je réponds instantanément par un oui en capital letters et en mettant l’emphase sur le i pour lui faire savoir à quel point je suis excitée (OUIIIIIIIII). 12h. Brunch qui s’éternise. XXh (J’ai perdu toute notion du temps). On déambule dans les rues de Montréal sous le soleil. Je ne sais plus où regarder ni mettre les pieds. Les trottoirs sont bondés, la foule est en délire. Jambes dénudées. Lunettes de soleil couvrant le tiers du visage. Décolletés autant chez les filles que chez les garçons. Hipsters en vue. Ça sent le printemps. Les animaux sont en rut. Les oiseaux gazouillent. Les demoiselles sont jolies. Les jeunes hommes sont chauds. Les terrasses sont remplies. Les voitures aux vitres baissées crachent des morceaux de musique à fond la caisse. Le sang me monte à la tête et je dévalise littéralement toutes les boutiques où j’ai le malheur bonheur de passer devant la vitrine (on s’entend que j’ai quand même payé là). Retour à la maison. Décompte de mes trouvailles (multipliez chaque article par 3).

Des souliers de bowling. Des Oxfords – On  aime ou on déteste. Définitivement LA paire de chaussures qui complémente toute tenue. Jupe, mais tu ne feel pas talons hauts? Oxfords. Denim, mais tu ne retrouves plus tes ballerines et il fait beaucoup trop chaud pour mettre des bottes? Oxfords. Ce n’est vraiment pas ta journée, tes cheveux ont une allure douteuse, tu portes le même haut que la veille? Chausse tes Oxfords et le tour est joué.

One piece – J’ai une obsession avec les combinaisons une-pièce. J’ai beau me dire que je ne m’en rachèterai plus jamais chaque fois que je vais au petit coin (assez long à déboutonner merci), je finis toujours par succomber. En fait, c’est comme porter un pyj, mais en public. Un tantinet plus sophistiqué tout de même.

Fedora – Synonyme de vacances. Tiens, j’ai l’image de Jason Mraz fredonnant «I’m yours» en tête. Ou encore The Beatles à la plage.

Collier à plumes – Tribal, sauvage, hippie, romantique et chic à la fois. Un peu comme les Oxfords, on peut agencer les accessoires à plumes avec à peu près n’importe quelle tenue vestimentaire. J’ai déjà abusé le port de ce collier nouvellement acheté ici.

Shorts taille haute – Je n’ai jamais eu le derrière aussi plat, mais je m’en moque. On se la joue écolière en les portant avec un chemisier, on arbore un look marinier avec une touche rayée et on peut même se la jouer pin-up. Polyvalent et sexy à la fois. Même si on a zéro courbe.

Robe d’été – Parce que l’été arrive bientôt et que serait une saison estivale sans robes? Avec un S, car mon walk-in (I wish) en est garni. Que l’on ait une silhouette filiforme ou plantureuse, on ne peut s’empêcher de se sentir féminine et coquette à souhait dans notre robe favorite.

Et vous, quels ont été vos coups de cœur lors de votre dernière séance rage de magasinage? 😉

L.

*Clichés subtilisés un peu partout sur la toile

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Mes revelations solaires

Next Story

Pour mes ami(e)s talentueux - Creez votre chaise

Latest from Beaute

Zorah et l’huile d’argan

Connaissez-vous Zorah biocosmétiques ? Leur mission est d’offrir des soins cosmétiques de haute qualité en n’utilisant