Lectures de juin : nos suggestions

L’été est enfin arrivé et avec lui les lectures qu’on peut transporter sur le bord du lac ou au soleil sur son balcon ! Qu’elles soient légères ou audacieuses, nos lectures estivales nous permettent de s’évader encore plus et nous donnent envie que les beaux jours continuent sans fin. On vous suggère trois lectures ce mois-ci à transporter dans votre sac pour le chalet ou à garder sur votre table de nuit. Trois lectures québécois d’ailleurs, qui tombent à point avec le 24 juin !

Je voudrais qu’on m’efface – Anaïs Barbeau-Lavalet

r_1914

Il s’agit d’une lecture plutôt triste qui relate la dure réalité qui existe tout près de chez nous dans un quartier habité par les inégalités : Hochelaga-Maisonneuve. Anaïs relate l’histoire en parallèle de trois enfants de douze ans habitant le quartier et essayant d’y trouver un semblant de vie. Entre les matchs de lutte où on y gagne des sous, la prostitution d’une mère absente ou l’échange des bouteilles de bières du beau-père alcoolique en échange d’un Jos Louis au déparneur, on arrive à vivre tout ce ressentiment et tout ce mélange émotionnel que peut vivre un enfant de cet âge.

Leur réalité est triste et poignante. L’histoire est racontée depuis l’oeil de ces enfants ce qui rend la lecture encore plus dramatique et touchante. On s’ouvre les yeux sur cette réalité qui semble parfois si loin et qui pourtant nous touche plus que l’on pense. À lire définitivement !

Trouve-toi une vie – Fabien Cloutier

 

9782895962243

Si vous ne connaissez pas encore Fabien Cloutier, c’est dire que vous manquez quelque chose. Le comédien, metteur en scène, humoriste, chroniqueur plait à un vaste publique avec son humour toujours « on point ». Vous pouvez d’ailleurs écouter ses succulentes chroniques à Paparagilles à ARTV.

Grand observateur des travers québécois, son recueil rassemble ses meilleures chroniques faites à l’émission de radio Plus on est de fous, plus on lit ! . Pour l’été, Trouve toi une vie est une lecture parfaite pour rire au bord de la mer. Bien que tout soit dit sous le couvert de l’humour, il se cache de profondes réflexions sur les travers québécois. L’auteur analyse nos expressions et régionalismes par exemple « C’est pas vargeux » duquel j’ai abusé durant mon adolescence de fille de la rive-sud de Québec. Je vous recommande plus que chaudement (genre bouillant) ce livre qui vous fera assurément sourire.

« Trouve-toi une vie »
ça veut dire
en gros
d’arrêter d’avoir un caractère de pâte à tarte
ça invite à sortir du cadre
à aller de l’avant
pis à agir au lieu de subi

Le guide des bars et pubs de Saguenay – Mathieu Arsenault

1979087-gf

Parce que ça prend toujours un peu de poésie dans les listes de lecture, voici une petite trouvaille bien de chez nous tant qu’à être dans la thématique « région ». Mathieu Arsenault a passé 1 mois à faire le tour des bars de Saguenay et à y collecter toutes sortent d’anecdotes et réflexions dans son téléphone. De ces notes sont nés des poèmes troublants, touchants parfois, drôles parfois ou juste extrêmement tristes. Vous y retrouverez pour sûr des gens que vous connaissez une de vos amies du secondaire, une tante éloignée, le père d’un ami, etc. presque tout le Québec y est. Un livre à déguster tranquillement au chalet avec une bière « ben frette » !