Lectures du temps des fêtes

L’an dernier, une de mes résolutions a été de lire 1 roman, livre graphique ou autre par mois. Je crois que ça a été l’une des meilleures résolutions que j’ai prises, tout d’abord parce que celle-là je l’ai bien tenue ! J’ai découvert des auteurs hyper intéressants, des univers uniques et originaux, j’ai élargi mes horizons, en plus de prendre du temps relaxant, juste pour moi.

Commencez l’année du bon pied, découvrez ce qui a retenu notre attention pendant le temps des fêtes, et lancez-vous vous aussi dans la lecture d’un livre par mois ?

JUST KIDS – PATTI SMITH

Je prêche un peu pour ma paroisse, d’accord, mais après avoir vu et revu l’exposition sur l’artiste photographe Robert Mapplethorpe au Musée des beaux-arts de Montréal, je dois avouer être un peu obsédée par l’histoire de l’artiste, sa vision artistique et par sa relation intime et créative avec Patti Smith. Il y a un chimie inconditionnelle entre ces deux personnes, un amour puissant et un sens créatif hautement développé qui est unique à ces deux âmes soeurs. Patti Smith écrit incroyablement bien et je vous conseille fortement de faire la lecture en anglais. C’est un livre rempli de sensibilité, d’art, de musique, de culture et surtout de passion.

p.s. l’exposition se termine le 22 janvier 2017, vite vite !

41oxt7khoul-_sx331_bo1204203200_

 

BREAKFAST AT TIFFANY’S – TRUMAN CAPOTE

I love reading through the classics during this time of year near a warm fire with a hot tea at hand. Every Christmas or first snowstorm, I must admit that I always reread Breakfast at Tiffany’s by Truman Capote. The movie is great – Audrey Hepburn in New York being fabulous, how could it not be? But the book allows you to explore Holly Golightly in a more intimate way and discover a new ending to the beloved classic. Personally, I found the book’s ending more relatable – but the movie is still a favorite of mine. All in all, Breakfast at Tiffany’s is a charming tale of love and explores the complexities of the human experience in this crazy little thing call life.

Breakfast at Tiffanys

 

LES MAISONS – FANNY BRITT

Premier Roman de Fanny Britt qui saura plaire à ceux qui la connaisse et ceux qui ne la connaisse pas. Un roman qui vous renverra une réflexion assez juste de la trentaine, de ces paradoxes qui habitent souvent les femmes, les mères. Des rêves qui tombent, s’effacent, changent en vieillissant, de ce regard en arrière qu’on a lorsqu’on s’arrête pour voir où on est rendu. Vous suivrez les réflexions de Tessa une agente immobilière pour qui la rencontre d’un ancien amant fera beaucoup de vagues dans ce qu’elle a mis du temps à construire. Un texte solide qui nous laisse à réfléchir sans mélodrame ou chichi.

 

les-maisons-fanny-britt1