Les boules

Dernièrement la Nouvelle-Zélande m’a fait vivre des expériences riches en sphéricité! Mes histoires de boules commencent à Moeraki. La plage locale est connue pour ses grosses roches naturellement rondes comme des boules de crème glacée.

Ou peut-être plus comme des billes pour les géants… Elles étaient tellement rondes que j’avais de la difficulté à croire qu’elles étaient naturelles. Après avoir consulté mon ami Google, j’ai appris qu’elles étaient formées par un mélange de boue et d’argile provenant des fonds marins… pour ce qui est de sa forme, mystère, personne ne le sait!

Ici on s’est amusé à prendre la pause mieux que les asiatiques présents sur la plage!

Comme vous pouvez le constater, il ne faisait pas aussi beau sur mes photos que sur celle de madame Genkin ci-haut… mais ça valait quand même le détour!

Nous avons repris notre route vers une la ville universitaire de Dunedin aussi reconnue pour avoir la rue la PLUS apique au monde!

La rue en tant que telle n’a rien de vraiment intéressant… à part pour les courses de Jaffas!! Le Jaffa est un bonbon rond avec un enrobage à saveur d’orange et du chocolat à l’intérieur.

Pour avoir une expérience complète de cette fameuse rue, il faut s’y rendre avec un sac remplit de Jaffas et les faire dévaler la pente. À chaque année durant le festival du chocolat, il y a une course de 30 000 Jaffas. Le gagnant remporte du chocolat pour un an complet! Miam!

Alors nous avons escaladé le trottoir escarpé pour atteindre le sommet de la rue. De là, nous avons lancé nos Jaffas. On avait l’air de 3 enfants qui venaient de découvrir un nouveau jeu! On ne sait même pas qui a gagné au final puisqu’on perdait les Jaffas de vue après quelques mètres, mais c’était tellement amusant!

Finalement, une visite en Nouvelle-Zélande ne serait pas complète sans jouer au bowling sur gazon! Oh yes! Le lawn bawling est un croisement entre le bowling intérieur et la pétanque.

Il y a un cochonnet et les boules sont aussi grosses que les petites au bowling. Par contre, les boules sont déformées pour faire en sorte que leur trajectoire soit courbée! Pas facile… les mamies étaient bien meilleures que nous!

Si j’importe le sport au Québec, on pourrait se faire une petite partie dominicale au Parc Laurier?

 

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Fashion NZ

Next Story

La belle Emma Stone

Latest from Blog

mixtape // SUTTON

Playlist pour ma vie de chalet Plants and Animals – Love That Boy // J’ai entendu