Piece d’Anarchive

Lors de la dernière semaine de la mode parisienne, en septembre dernier, j’ai eu un gros coup de coeur pour Piece d’Anarchive. D’abord pour le nom, un jeu de mot à anarchie (pour mélanger les codes et le côté rebelle) et archive (pour l’héritage parisien) et aussi pour l’inspiration de cette collection printemps/été 2014.

Entièrement crée en se basant sur la maison de Jean-Pierre Raynaud (un projet artistique qu’il a construit, pour ensuite la détruire vers la fin des années 80), les soeurs Deborah et Priscilla Royer se sont appropriées le minimaliste, le blanc et les carreaux de cette fameuse maison. On retrouve un esprit très streetwear dans une fabrication de vêtements plutôt luxueuse. Axé sur le tricot, Pièce d’Anarchive prend soin de créer chaque vêtement selon les plus hauts standards possible.

La collection unisexe propose des basiques en noir et blanc, mais avec un accent sur le carreau, dans des coupes amples et droites.

001

04

08

1306

002

Et la fameuse maison qui a inspiré cette collection:

jpraynaud

jpraynaud03

jpraynaud04

jpraynaud05