Mon grand ménage virtuel

/

Une à deux fois par an, on fait le ménage de printemps. Besoin de faire le tri, de ranger, de faire le vide. D’ailleurs, ça ne se décide pas toujours au printemps. En général, cette impulsion se manifeste quand il nous est impossible de mettre la main sur un objet, inconnu au bataillon depuis des années, mais qui, tout d’un coup, devient indispensable. Aujourd’hui, je m’aperçois que je fais la même chose sans bouger de ma chaise, face à mon bureau, dans mon ordinateur.

J’ai tellement de vieilleries là-dedans que je pourrais organiser un vide-garage virtuel où j’inviterais tous les « no life ». J’ai même des dossiers nommés « A JETER ». Pourquoi n’ai-je pas expédié ces fichiers directement dans la corbeille ?!

Mon disque dur, c’ est comme le grenier de mon enfance. J’y retrouve :

– des courriels enregistrés sur Word que je n’ai jamais osé envoyer. Les fameux où vous vous dites « j’en ai marre, je vais lui dire ses 4 vérités » et puis, ça vous a tellement défoulé de l’écrire, qu’une fois calmée, vous trouvez ça vache de l’envoyer ;

– les photos qui datent de l’époque où j’étais encore capable de faire la fête jusqu’au bout de la nuit ;

– une sélection énorme de tunes parmi lesquels je découvre des artistes dont je n’ai jamais entendu parler. C’était l’époque où on se faisait tourner les clefs USB. Objectif : posséder la plus grande bibliothèque musicale au monde !

– mon mémoire de fin d’études qui me rappelle les horribles nuits blanches, accompagnée de mon litron de café ;

– toutes les saisons de Sex&The City ; des films que j’ai vu 100 fois (The Virgin Suicides de Sofia Coppola !) et d’autres que je n’ai jamais osé regarder (Irreversible de Garpard Noé !) ;

– mes vieilles lettres de motivations truffées de formules alambiquées à l’époque où je cherchais désespérément un stage.

Après une bonne heure de tri, je regarde ma corbeille et réalise que je n’ai jeté qu’une dizaine de fichiers. Finalement, c’est comme dans la « vraie vie », les nouveaux dossiers font office de boîtes de rangement dédiées aux choses qui ne nous servent plus mais que nous ne voulons surtout pas jeter.

Pour l’occasion, immersion dans les années 90 avec un son so vintage.

Victoire

 -Victoire

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Maillots de bain et Getty Image

Next Story

Souvenir : la tresse bresilienne

Latest from Blog