Pour l’amour d’une rockstar

Je ne sais pas si c’est également votre cas, mais il m’arrive parfois pas mal tout le temps de considérer des épisodes banals de ma vie comme si j’étais dans un film. Vous savez, la scène clef où un des personnages se balade en slow motion, un peu mélancolique, la chevelure dans le vent qui sort de je-ne-sais-où, le tout escorté d’un air de band indie en arrière-fond. D’accord. Peut-être pas à ce point là, mais vous voyez le genre. Figurez-vous que pas plus tard que la semaine dernière, un copain (dois-je insérer idylle naissante?) m’a invitée à assister à son show.

Le soir de la représentation, je me suis complètement immergée au son de la musique de son groupe, désirant que la soirée ne se termine jamais. C’est alors qu’il a soufflé dans le microphone qu’il voulait dédier la prochaine chanson à une fille dont il était en train de tomber amoureux. Mon prénom a franchi ses lèvres. Mon cœur s’est emballé. Ça y était. Plus jamais besoin d’imaginer ma vie comme si je faisais partie d’un film ou sitcom quelconque. C’ÉTAIT une scène de film!

Plan américain sur le chanteur qui entame les premières notes de sa fameuse chanson. Gros plan sur mon visage de petite fille en extase qui sourit un peu trop. Plan moyen sur le chanteur qui fredonne et sourit en me regardant. Ou la fille d’à côté. Je savoure ces 4 minutes et quelques secondes en faisant abstraction de tout ce qui nous entoure. It’s only him, the song and I. Magique. Travelling de la salle de spectacle où on voit la foule les groupies en délire se dandinant sur du Rockabilly. (Ceux qui me connaissent savent que je suis une fana des années 50 à 60).  Fondu au noir.

Voilà, c’était encore une de mes anecdotes avant de vous introduire à une série de clichés de demoiselles ayant succombé au charme d’un mec qui sait jouer de la «guit».

Top modèle de l’heure Agyness Deyn (à prononcer Agnes) & Albert Hammond Jr. dans le temps où ils étaient encore un item.

Kim Smith & le sosie de Tom Welling, Tyson Ritter. Eux aussi ne sont plus ensemble.

Jared Leto & Katharina Damm

 Ryan Gosling & Rachel McAdams. J’aimerais croire qu’ils sont encore un couple à la The Notebook. Eh oui mesdames. Il a un groupe! Dead Man’s Bones.

Les parents qui donnent des noms excentriques à leurs progénitures, Gwyneth Paltrow & Chris Martin

Happily married couple Gwen Stefani & Gavin Rossdale

Finalement, Gerald Butler & Hillary Swank dans P.S. I love You.
Qui n’a pas voulu faire un périple en Irlande après avoir visionné le film?

D, je t’adore.

L.

Fidèle à mon habitude, les images ont été trouvées un peu partout sur la toile. Google Images. Entre la page 6 et 57. 


2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Surf Shack - Chandelier Creative

Next Story

La robe de Sofia

Latest from Blog

mixtape // SUTTON

Playlist pour ma vie de chalet Plants and Animals – Love That Boy // J’ai entendu