The Color Run : préparation et mixtape

Dans un peu moins d’une semaine, moi-même et quelques-unes de vos Mode 34B favorites allons courir le 5 kilomètres de la Color Run de Montréal. Valérie en avait parlé ici et quand on a appris que Montréal aurait sa propre édition, on a sauté sur l’occasion! En plus, c’est pour une bonne cause : tout l’argent amassé par les frais d’inscription vont à la Fondation des Canadiens (de Montréal) pour l’enfance.

Je fais du jogging depuis un moment déjà, mais je n’ai jamais fait de course comme tel. Et bien que 5 km ne soit pas une distance redoutable, c’est important de se fixer un objectif! Je me prépare depuis quelques semaines déjà en suivant ce tableau trouvé sur la page Facebook de l’évènement :

En terme de nourriture, voici ce qui est suggéré pour la veille et pour le matin de la course.

LA VEILLE

Comme la course est assez tôt le matin, il faudra se reposer et se coucher tôt, surtout s’il faut se lever assez tôt pour manger et digérer (voir ci-bas). Il est aussi important de bien s’hydrater la veille et le matin même, ça aidera à préparer les muscles et réduire les crampes.

Pour le souper, évitez les aliments trop riches en fibres et optez pour un petit repas riche en carbs et faible en gras.

Exemples de repas conseillés pour la veille de la course :

  1. Spaghetti avec la sauce de notre maman
  2. Poisson avec des pommes de terre

On recommande aussi de réduire les entraînements du style prendre congé de course l’avant-veille (jeudi) et courir un petit 20 minutes la veille (vendredi). Préparez tous vos trucs (ce que vous allez porter, votre dossard, votre musique etc…) pour le lendemain. Ça vous évitera les oublis et vous ne stresserez pas là-dessus le matin de la course.

 

LE MATIN MÊME

Il est déconseillé de courir avec un estomac vide ou plein. Il est donc important de manger, mais aussi de se laisser le temps de digérer. Ça peut prendre entre 1 et 4 heures, tout dépendant des gens. Un bonne moyenne suggérée est donc de manger environ 2 heures avant la course, histoire de ne pas avoir d’inconfort intestinal.

On déconseille aussi de manger des fruits. Même si ces aliments sont excellents pour la santé, disons qu’ils pourraient vous donner l’envie de vous rendre à une toilette assez rapidement, et bon… Pendant le 5 km, c’est pas tant le moment! Aussi déconseillé : les aliments trop gras, trop fibreux ou trop riches en protéines.

Quelques repas conseillés pour faire le plein d’énergie avant la course :

  1. Rôtie au beurre de peanut (faible en gras) avec banane et miel
  2. Bagel au fromage à la crème (faible en gras)
  3. Sandwich dinde et fromage avec pain de blé entier
  4. Bananes et energy bar
  5. Bol de céréales ou de gruau

J’ai même fait un mixtape qui saura rythmer ma course, celle de mes consoeurs du 34B et la vôtre en plus de me donner l’énergie dont j’ai besoin.

mixtape // The Color Run from mode34b on 8tracks Radio.

 

Bonne course!

 

Sources ici, ici, ici et ici.